Download Freewww.bigtheme.net/joomla Joomla Templates Responsive

Le comptoir des mensonges

 Inscriptions closes
 
0
Catégorie
les évènements du Comptoir
Dates
2019-10-24 18:00 - 2019-10-28 18:00
Lieu
Parc de la Boverie 3

Le comptoir des mensonges
Gérant Alain Snyers

Le comptoir des mensonges liégeois

Tissus de mensonges en exclusivité

Véritable installation mensongère, du 24 au 29 octobre 2019, Musée de la Boverie, Liège.

Le musée de la Boverie accueillera le comptoir avec une unique sélection de mensonges autant poétiques que persiflants.

Le Bureau du Dépôt de Mensonges liégeois sera ouvert durant la soirée du 24 octobre 2019 pour recevoir les contre-vérités du public liégeois dans le cadre de la manifestation en Piste !

Alain Snyers est né en 1951 au Congo belge d’un père belge, Jean-Marc Snyers (planteur au Kivu, fils du diplomate belge Tony Snyers) et d’une mère française, Françoise Padieu. Scolarisé à Bruxelles à l’École européenne à partir de 1959, il arrive en France en 1962.
Élève au lycée Descartes (Tours), il se consacre très tôt au dessin. Il étudie les techniques traditionnelles de la peinture en autodidacte.

En juillet 1971, Alain Snyers part en auto-stop vers Katmandou (Népal) et l’Inde, il passe par l’Afghanistan et l’Iran, descend vers l’Afrique du Nord(Libye, Tunisie), puis vers le Sahara oriental (le Fezzan) avant de descendre vers l’Afrique noire. Il rejoint le Nigeria et la côte du Golfe de Guinée. Alain Snyers a dessiné sur le motif, architectures et objets, accumulant de nombreux carnets de voyage. En 1973, il partira trois mois en Amérique latine pour traverser l’Amazonie en remontant en bateau le Rio Madéra de la Bolivie à Manaus(Brésil) puis rejoindra le Pérou du Machu Picchu, toujours pour dessiner.

En octobre 1972, il entra à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD) où il se spécialisa en peinture et art mural. Il fut élève des peintres Georges Rohner, Jacques Despierre, membres de l’Académie des Beaux-arts, et de Boris Taslitzky. En 1974, il est inscrit à l’école des Beauxarts de Paris dans l’atelier Bertholle. En 1976, il est diplômé de l’ENSAD, (promotion Paul Signac).

En 1975, Ben Vautier lui organise sa première exposition à Nice chez Malaber et Cunégonde (juillet 1975), il participe à la création du groupe Untel avec Jean-Paul Albinet et Philippe Cazal.

En 1977 et 1978, il séjourne en Allemagne à Cologne où il mènera sa première grande manœuvre d’art urbain:
Vondelstrasse.

Entre 1978 et 1980, avec Hervé Fischer, Alain Snyers
conduit quatre manœuvres d’art sociologique qualifiées par la suite de second atelier d’art sociologique. Celles-ci se sont tenues en Allemagne(KrautscheidSeifen), aux Pays-Bas (Amsterdam), en France (Guebwiller) et au Québec(Chicoutimi, été 1980).

Recruté par l’École régionale des Beaux-Arts de Nantes comme professeur de dessin et de communication visuelle en 1981, Alain Snyers s’investit dans l’enseignement supérieur artistique que ce soit comme enseignant puis directeur d’école d’art, l’ESAD d’Amiens dont il en est le fondateur, ou comme membre d’associations représentatives. Il est co-fondateur de l’Association nationale des écoles supérieures d’art, membre du bureau du CIPAC puis président (2002-2004).
En 2005, coordinateur des Grands ateliers de l’Isle d’Abeau Villefontaine (Isère), Alain Snyers s’installe dans le Nord-Isère, à Crémieu (38). Il contribue chaque année à la mise en œuvre du festival Grains d’Isère.

En 2012, Alain Snyers quitte ses fonctions de producteur délégué, et prend un poste à mi-temps de professeur d’arts plastiques au Centre Culturel Le
Safran à Amiens.

Alain Snyers est membre du Collège de‘Pataphysique’ de Paris.

 
 

Toutes les Dates

  • Du 2019-10-24 18:00 au 2019-10-28 18:00

Liste des Participants

 Aucun participant 
 

Propulsé par iCagenda